Chronique urbaine : la renaissance du King Hall de Sherbrooke – Radio-Canada

Auteur: Dominic Tardif

Texte original et entrevue radio disponible ici.

Le King Hall revient de loin. Après avoir traversé des périodes plus modestes au tournant des années 2010, l’institution sherbrookoise renaît grâce à de nouveaux propriétaires ambitieux. Le succès est tel, que le bar a remporté le prix du « Pub de l’année » remis par l’Association des microbrasseries du Québec.

Fondé en 1988, le King Hall était déjà le lieu privilégié pour boire des bières d’importation, l’écosystème des microbrasseries étant embryonnaire à l’époque.

Notre chroniqueur, Dominic Tardif, a rencontré l’un des copropriétaires, Maxime Pothier, pour discuter de l’importance actuelle et passée du King Hall dans le paysage nocturne sherbrookois.

Ils étaient accompagnés de Pierre Pariseau, l’ancien propriétaire du Café du Palais.

« Il fallait éduquer les gens. Ils étaient habitués à leur Molson ou leur Laurentide, les produits de grosses brasseries », se souvient Pierre Pariseau

«  C’est une petite porte ouverte sur un grand bar. »

L’établissement célébrera ses 30 ans l’an prochain. Maxime Pothier espère que la tradition établie au King Hall perdura encore longtemps.

« Ce dont je suis le plus fier, c’est la continuité. Lorsque, j’ai repris l’établissement, je reprenais quelque chose de plus grand que moi », dit-il.

Texte original et entrevue radio disponible ici.